Le Ministre d'Etat a procédé ce mercredi 10 décembre 2014 à Djeddah (Arabie Saoudite), à la signature d'un accord de financement d'un montant de 7,5Mlds F CFA   Dimanche, 21 décembre 2014
 

Biographie
Mot du Ministre
Agenda
Discours & Communications
Ecrire au Ministre



Historique
Missions
Organisation
Le Cabinet
Annuaire




Inspection Général
La Direction des Affaires Financières
Direction de l’Informatique, de la Documentation et des Conférences
Direction des Affaires Juridiques
Direction des Ressources Humaines
Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique
Cellule de Coordination Stratégique



  VIDEO A LA UNE
 
Galerie photo
Vidéos



La Direction Générale du Plan et de Lutte Contre la Pauvreté
La Directeur Générale de l’Aménagement du Territoire et du Développement Régional
La Direction Générale du Développement des Capacités Nationales



La Direction de la Planification
La Direction de la Programmation des Investissements Publics
La Direction du Contrôle, Suivi et de l’Evaluation
  La Direction de l’Aménagement du Territoire
  La Direction du Développement Régional
  La Direction de l’Identification des Capacités Nationales
  La Direction du Renforcement des Capacités Nationales



Les Directions Régionales
Les Antennes Départementales



Partenaires Bilatéraux
Partenaires Multilatéraux



 
SERVICES RATTACHES AU CABINET


Le Bureau National de la Prospective

Le Bureau National de la Prospective est une Structure Autonome qui est chargée de conduire toutes les réflexions prospectives et stratégiques nécessaires à la détermination de la vision stratégique que le pays souhaite se donner et à l’éclairage de l’action publique dans le temps et dans l’espace. Il peut en cas de besoin, utiliser les compétences de réseaux de cabinets publics ou privés existants, des instituts et centres de recherche.

Le Bureau National de la Prospective est dirigé par un Secrétaire Permanent ayant rang de Directeur Général de l’administration publique. il est nommé par décret en Conseil des Ministres.




ACTIVITES

Au cours des trois dernières décennies, la Côte d’Ivoire a établi une tradition de réflexion stratégique en élaborant une étude nationale prospective par décennie. En effet, les études nationales prospectives Côte d’Ivoire 2000, Côte d’Ivoire 2010 et Côte d’Ivoire 2025 ont été réalisées, respectivement, en 1973/1974, en 1984/1985 et 1993/1994.
Ainsi, pour pérenniser la réflexion prospective dans le pays, le Gouvernement, par le biais du Ministère d’Etat, Ministère du Plan et du Développement, a entrepris de conduire une réflexion approfondie sur l’avenir du pays et des générations futures, à travers la réalisation de la quatrième étude nationale prospective Côte d’Ivoire 2040 (ENP CI 2040). Cette étude vise à :

  1. favoriser un dialogue social sur les problèmes structurels majeurs du pays en vue de rechercher un consensus autour du futur désiré de la Nation ;
  2. élaborer un cadre d’intervention de tous les acteurs du développement, y compris les partenaires extérieurs, tout en renforçant les capacités nationales de réflexion prospective.

 

Le Bureau National de la Prospective, structure permanente autonome, créée au sein du Ministère d’Etat, Ministère du Plan et du Développement, qui est chargé de conduire cette quatrième étude nationale prospective Côte d’Ivoire 2040, a pour mission de conduire toutes les réflexions prospectives et stratégiques nécessaires à la détermination de la vision que le pays souhaite se donner et à l’éclairage de l’action publique dans le temps et dans l’espace.

L’Etude Prospective Côte d’Ivoire 2040 a été lancée en 2006. Sa réalisation comporte deux grandes phases : (i) la phase exploratoire destinée à collecter les informations de base et à construire des scénarios et (ii) la phase volontariste pour l’articulation entre prospective et stratégie en vue d’agir sur le long terme.

La première étape (constitution de la base de données) de la phase exploratoire de l’ENP CI 2040 a débuté en 2007 avec le bilan diagnostic des études nationales prospectives antérieures. Les conclusions de ce bilan diagnostic ont été présentées au cours d’un atelier national de restitution en septembre 2007. Elles ont permis d’une part, de disposer d’informations actualisées à travers une mise à jour de l’analyse de la situation dans les principaux secteurs de la politique nationale de développement : 1-l’économie ; 2-la société, la culture et la politique ; 3-l’aménagement du territoire et le développement régional ; 4-la démographie ; 5- l’environnement et le cadre de vie, et d’autre part de dégager les probables enjeux et défis du futur qui pourraient porter sur : le rôle de l’État dans le développement durable, le statut des terres, le développement des ressources humaines, le financement du développement, la politique d’immigration et d’intégration ainsi que le phénomène nouveau de l’émigration des ivoiriens, le statut de la femme et la protection de l’environnement (cf. rapport de synthèse du bilan diagnostic des études nationales prospectives Côte d’Ivoire 2000, Côte d’Ivoire 2010 et Côte d’Ivoire 2025).

Cette étape a aussi enregistré la réalisation d’une étude portant sur les conditions du développement durable de la Côte d’Ivoire, qui a fait l’objet d’une restitution nationale en juin 2008. Cette étude, avant de présenter une liste de dix conditions à satisfaire par la Côte d’Ivoire dans sa quête du développement durable, a essayé de répondre à quatre questions de développement : (i) D’où part la Côte d’Ivoire ? , (ii) Où et jusqu’où veut et peut aller la Côte d’Ivoire ? , (iii) Comment la Côte d’Ivoire arrivera-t-elle là où elle veut aller ? (iv) Comment la Côte d’Ivoire maintiendra-t-elle le cap mis sur la croissance intensive ?

C’est dans ce même cadre qu’une enquête nationale sur les aspirations des populations vivant en Côte d’Ivoire (EAP-CI 2008) s’est déroulée sur le terrain en octobre 2008. Cette enquête vise à recueillir les opinions, les désirs et les souhaits des populations concernant les orientations générales du pays sur les questions d’intérêt national.

Les résultats de l’enquête ont été restitués au cours d’un atelier national en septembre 2009.

L’activité phare du Bureau National de la Prospective pour cette année 2009 est le dialogue social qui constitue un moment très important de l’étape de constitution de la base de données. Il sera organisé sur l’ensemble du territoire national, notamment à Abidjan et dans les dix anciennes régions du pays (découpage administratif de 1991).
En effet, cette réflexion devrait permettre au pays dans toute sa diversité, de s’entendre sur les problèmes majeurs auxquels la Côte d’Ivoire devra apporter des réponses sur le long terme, en vue d’assurer durablement son développement.

 
Accueil - Contacts - Webmail - Actualités - Projets
© - 2009 Ministère d'Etat, Ministère du Plan et du Dévéloppement - Tous droits réservés   Conception CICG Hébergement SNDI